Le Leaders Breakfast des DIC/IIDA
Résumés biographiques

LAURÉAT À TITRE POSTHUME MATTHEW SEARLE
Ardent défenseur et enthousiaste du design

Matthew alliait son expérience et ses talents exceptionnels à une grande compréhension de la confluence du design, de l’architecture et des secteurs de fabrication afférents. Il croyait réellement au pouvoir du design pour apporter des changements dans le monde, et il travaillait ferme à démontrer que les approches créatives pouvaient avoir une incidence positive, aussi bien sur la qualité de la vie de chacun que sur le résultat net.

Matthew était président de Searle & Company à Toronto, une entreprise-boutique de marketing et de consultation en affaires qui travaille en développement d’entreprise, en valorisation de la marque et en solutions de marketing pour des clients axés sur les secteurs du design et de l’architecture. Il siégeait au conseil de TO DO, le Toronto Offsite Design Festival, il dirigeait le marketing et le développement des affaires chez Lightemotion, une firme de design d’éclairage, et il était directeur marketing pour Sommet mondial du design de 2017 de Montréal. Cet événement fait appel à la collaboration de 50 organismes internationaux, avec des délégués attendus de 80 pays, représentant les disciplines professionnelles associées à l’environnement construit.

Auparavant, Matthew a été directeur du marketing et des congrès d’IIDEX Canada pendant huit ans, il a exploité Rapport, sa société de marketing établie à Montréal, développé une grande expertise auprès de Triede, Azure, Canadian Interiors, Blackstock, du Beaton Group et du SIDIM. Il a été cofondateur de FaxSource, axée sur cette technologie alors émergente, et a fait partie de l’équipe du centre de ressources de Designers Walk, après avoir commencé sa carrière en tissant des liens avec Daina Leja.

Les nombreux voyages qu’a effectués Matthew dans les capitales de design du monde entier ont grandement contribué à alimenter son point de vue toujours recherché de tous; il a également servi de juge pour les prix de l’OAA (Ontario Association of Architects) et a été membre du conseil et de comités pour la Toronto Outdoor Art Exhibition (exposition d’art extérieure).

Le contact de Matthew avec son domaine de prédilection a commencé à un très jeune âge, à Winnipeg : son père, Jack Searle, a commencé sa carrière chez Ideal Brass avant de cofonder Sawhill Furniture et ensuite le groupement d’achats Furniture West; de plus, dans sa jeunesse, Matthew avait un boulot à temps partiel de classement des archives du Number TEN Architectural Group, pour son oncle, l’architecte Isadore Coop.

 

CONFÉRENCIER D’HONNEUR DR. GEORGE D.B. BUTTERFIELD O.C., B.A., LL.B, LL.D (Hon.)
Président et créateur, Butterfield & Robinson inc.

George est un entrepreneur, un leader dans sa communauté et un grand voyageur de par le monde.

Il a consacré sa vie personnelle et professionnelle aux intersections où se croisent les arts, la culture, le développement des affaires et le leadership. George et sa femme Martha sont de fervents amateurs de la vie culturelle de Toronto. Groupes en tous genres, théâtres, galeries et musées, artistes, programmes littéraires, défenseurs des droits de la personne et organismes environnementaux, ainsi qu’établissements d’enseignement (écoles secondaires comme universités), bénéficient de leur temps, de leur créativité, de leur travail et de leur soutien financier.

En 1963, George a obtenu une bourse « Rhodes Scholar Elect » des Bermudes.

Il est mieux connu pour son rôle de direction de Butterfield & Robinson, une agence de voyages qu’il a cofondée avec sa femme Martha et son beau-frère, Sydney Robinson, en 1966. L’année 2016 marque le 50e anniversaire de l’entreprise. B&R s’est développée lentement et organiquement, offrant des expériences de voyages reflétant les fondateurs, qui voyageaient le plus souvent à bicyclette ou à pied pour apprendre à connaître les cultures et traditions étrangères et pour s’y immerger.

Butterfield & Robinson est l’une de ces rares entreprises canadiennes ayant réussi dans le florissant marché américain et qui attire des leaders renommés du monde des affaires et de la politique, des professionnels, des personnalités des médias et des vedettes de cinéma. Elle a grandi pour excéder la somme de ses parties et est devenue le sceau de l’excellence et de la créativité partout dans le monde. Lors de la remise de ses plus récents prix en 2015, la revue Travel & Leisure a nommé B&R « Meilleur voyagiste au monde ».

Jusqu’à tout récemment, George assumait la gestion et la direction de B&R. Son style a été marqué par sa recherche constante de personnes créatives, bâtissant des équipes pour les soutenir et leur donnant la liberté d’expérimenter. Pour lui, « toutes les idées sont les bienvenues… les mauvaises idées n’existent pas. »

En 2006, George a été nommé Officier de l’Ordre du Canada pour sa contribution au monde des affaires canadien et pour son travail philanthropique.

En 2007, il obtenait un doctorat honorifique de l’université OCAD pour son leadership à diriger la campagne de collecte de fonds et à réunir une équipe qui a récolté les plus de quarante millions de dollars qui ont permis à l’OCAD de réaliser son rêve de créer le Sharp Centre for Design, inspiré par Will Alsop.

George adore les entreprises en démarrage. Il y en a toujours une nouvelle en mouvement, le plus souvent avec un ou deux partenaires. Le fait que les échecs soient plus nombreux que les réussites ne l’empêche pas d’accueillir l’« idée de génie suivante », et ses intérêts actuels sont presque tous consacrés au secteur de l’environnement dans lequel il investit et où il prodigue ses conseils aux entreprises de capital de risque en démarrage.

Les autres réussites de George Butterfield comprennent, notamment, un passage de 15 ans à titre de président du conseil et PDG d’une importante entreprise d’importation de produits alimentaires aux Bermudes, la présidence du Canadian Club de Toronto en 1983-1984, la cofondation et la direction d’une chaîne de restaurants importante (années 1960 et 1970), et la participation à de nombreux conseils, tant pour des organismes sans but lucratif que pour des sociétés commerciales.