ID Connection

Les DIC font la promotion d'une régulation pour le design d'intérieur

Publié par Sarah Bradbury, 31 octobre 2014.

Dans un article publié par Hilary Gowins pour le quotidien Huffington Post, le 17 septembre 2014, intitulé «Arbitrary Interior Design Regulations Hurt Entrepreneurs, Consumers» une poursuite a été lancée contre les lois de la profession du design d’intérieur.

Peu de temps après, cet article a reçu un nombre important de réactions et de critiques virulentes de la communauté du design d’intérieur de partout en Amérique du Nord. John Czarnecki a répondu à l’article litigieux dans le magazine Contract Design le 8 octobre dernier avec un commentaire intitulé «The Need for a Responsible Press and Interior Design Profession». Cet article discutait des préjugés les plus communs au sujet de la profession et du besoin flagrant d’informer les membres du public.

Les DIC n’ont pas manqué cette occasion de fournir une réponse à l’article de John Czarnecki, en le remerciant d’avoir discuté des questions importantes et en saluant ses efforts pour rectifier certaines intentions malveillantes.

Huit provinces ont ce que l’on nomme un «Titles Acts» au pays, c’est-à-dire une législation qui assure que seuls les membres d’une association provinciale qui ont complété les exigences de base de la profession peuvent se prévaloir du titre de «designer d‘intérieur» de «designer d‘intérieur licencié» ou de «designer d’intérieur enregistré». La Nouvelle-Écosse demeure la seule province a avoir un Acte de pratique.

Quelle est votre opinion? Faites-nous savoir vos commentaires sur @IDCanadaTweets ou sur la page Facebook des Designers d’intérieur du Canada.

Membres d'industrie
Caesarstone Canada Architex Midgley Shaw Contract Mohawk Group Arconas
Benjamin Moore Hunter Doulgas Lauzon PC350 Cosentino Altex
Levey Industries Williams Sonoma For The Trade keilhauer Samsung Knoll Interface