ID Connection

La beauté, une question d’affaires?

Publié par Julia Salerno, 29 juin 2011.

Pendant des années, les champions du design ont débattu à savoir si l'impact des designers est plus important qu'une simple question d'esthétique. Ce genre de discussion nous oblige à nous demander si nous ne sommes pas en train d'ignorer la dimension la plus importante du design et sa capacité de créer des bâtiments, des infrastructures, des paysages, des intérieurs et des produits uniques, attirants et durable?

Le 13 juin, un groupe de leaders dans le milieu du design canadien a examiné cette question de la beauté. Ils ont bien voulu répondre à des questions dans une séance intitulée "The Business Case for Beauty: Design's Most Potent Weapon,". Cette discussion faisait partie des événements Canadian Cross Boarders, qui ont eu lieu lors du salon NeoCon 2011, à Chicago.

La discussion a exploré les impacts sociaux, économiques et ceux du développement durable et de son rôle prépondérant dans l'innovation du design au 21e siècle. Cela aura permis aux quatre conférenciers de présenter leur plaidoyer en faveur de la beauté. Les conférenciers invités à discuter étaient les suivants: Paul Filek, de la firme Burdifilek, Janet Levitt, de la firme d'architectes Levitt Goodman, Helen Kerr, de la firme torontoise Kerr and Co, et Scott Torrance, de la firme Scott Torrance Landscape Architects. Arlene Gould, qui siège au DIAC (Design Industry Advisory Committee ), à Toronto, était la modératrice de cette séance de discussions.

Membres d'industrie
HanStone Knoll Hunter Doulgas Interface Architex Midgley
Milliken Benjamin Moore Lauzon Altex Shaw Contract Caesarstone Canada
Williams Sonoma For The Trade Krug Patcraft CERAGRES Cosentino Mohawk Group
Arconas IIDEX Levey Industries
Membres de l'industrie, niveau III