ID Connection

Un essai qui examine le futur de l’éducation en design d’intérieur se distingue

Publié par Julia Salerno, 4 juillet 2011.

Dorothy Stern est professeur de design d'intérieur au collège Algonquin, à Ottawa. Elle a récemment reçu la distinction nationale de la SSAC (Society for the Study of Architecture) pour un essai qu'elle a rédigé au moment où elle complétait sa maîtrise en architecture à l'Université McGill, l'année dernière.

Dans son essai intitulé With a Past View from Winnipeg: Thoughts on the Evolution of Canadian Interior Design Education, elle présente des hypothèses sur les possibles implications futures de l'éducation en design d'intérieur. Elle s'inspire notamment d'une étude sur l'influence du socialisme et du féminisme de la seconde vague, démontrant comment ces derniers ont transformé la pratique et la théorie dans le domaine de l'architecture et du design. Elle s'intéresse aussi à l'effet de la professionnalisation et de l'autorégulation, en plus d'observer les changements au niveau des distinctions du genre sexuel sur le développement de la profession du design d'intérieur. Son essai a remporté le prix 2011 Martin Eli Wiel, qui est donné annuellement à un étudiant ayant rédigé un essai sur le rôle que joue l'environnement bâti dans la société canadienne.
Madame Stern a reçu la somme de 250 $ ainsi qu'un certificat et a profité de la rare occasion de présenter son essai dans le cadre de la conférence nationale du SSAC, qui a eu lieu au Québec, à la fin du mois de mai dernier. Son essai sera également publié dans le Journal de la SSAC au mois de septembre.

Son essai fait 30 pages et se termine avec un argument qui stipule qu'en raison de la convergence multidisciplinaire du design dans son ensemble et de la maturation de la profession de designer d'intérieur, il pourrait ne plus être nécessaire pour le design d'intérieur de se différencier complètement pour trouver sa légitimité. Au contraire, elle affirme qu'il est grand temps pour cette profession d'être reconnue comme une «architecture» différenciée sur le principe des préoccupations des espaces plus petits et plus axés sur les facteurs humains, en examinant l'ensemble dans un rapport étroit avec les diverses manières d'analyser et de connaître la réalité. Le professeur Stern accueille le dialogue sur son essai et espère qu'il éveillera l'intérêt des autres professionnels du design d'intérieur qui s'intéressent à l'avancement de la profession.

Pour en savoir plus sur le prix Martin Eli Wiel ou pour lire le Journal de la SSAC, visitez le site Internet www.canada-architecture.org.

Membres d'industrie
Benjamin Moore Caesarstone Canada Hunter Doulgas Altex Cosentino Shaw Contract
Williams Sonoma For The Trade Architex Midgley Samsung Mohawk Group keilhauer
Levey Industries Knoll PC350 Interface Arconas Lauzon