ID Connection

Pensez-y deux fois avant de faire une vérification de références professionnelles sur les médias sociaux

Publié par Rachael Factor, 30 avril 2012.

Si l’on considère l’importance des médias sociaux, cela n’est pas surprenant que les employés les consultent lors des vérifications de références professionnelles de leurs futurs employés ou bénévoles. Plusieurs employeurs croient que lorsque des individus publient ce genre d’information en ligne, ils donnent leur consentement quant à son usage pour faciliter les décisions du recrutement. Malheureusement, cela n’est pas le cas. Des compagnies ont dû parfois en assumer les conséquences.

Les bureaux du Commissariat à la protection de la vie privée en Colombie-Britannique et en Alberta ont récemment publié un manuel pour les employeurs. Ce document indique les directives à suivre s’ils envisagent de faire des vérifications de références professionnelles sur les médias sociaux. Ces directives débutent avec la prémisse que la publication de l’information en ligne ne signifie pas que l’individu donne son consentement à l’utilisation de l’information dans le cadre d’une vérification de références professionnelles. Pour lire des articles sur le sujet, cliquez ici.

Membres d'industrie
Mohawk Group IIDEX Williams Sonoma For The Trade Altex Caesarstone Canada Levey Industries
Shaw Contract Lauzon HanStone Architex Cosentino Benjamin Moore
CERAGRES Milliken Patcraft Interface Midgley Arconas
Knoll Krug Hunter Doulgas
Membres de l'industrie, niveau III