Dernières nouvelles

La mission au Danemark des IDC impressionne

Quinze membres des IDC ont participé à la mission du design d'intérieur qui a eu lieu au Danemark du 30 janvier au 4 février 2011. Ils ont largement appris sur les objectifs principaux de l'approche danoise grâce aux visites guidées et aux expositions les plus variées et organisées par le Consulat général du Danemark.

Chaque membre avait des devoirs à compléter. Ces devoirs ont été bien préparés par Sue Gravelle, directrice du développement professionnel des IDC, qui a aussi participé à cette mission. Il fallait trouver un mot ou une phrase capable de capturer ce qui les avait le plus impressionnés. Dans les nombreuses réponses recueillies, le fait le plus souvent mentionné est que le design fait partie de la vie au Danemark, qu'il fait partie de leur ADN. Voici ce que certains membres en visite au Danemark ont remarqué :

«Le design imprègne la vie et la culture danoises. En tant qu'observateur du design, cela est devenu épuisant d'essayer de suivre l'ethos sophistiqué et profond du design dans ce pays, que vous soyez dans un musée du design ou dans une cantine d'usine. L'usage des matériaux, le souci du détail, les formes simples, élégantes et l'utilisation sans peur des couleurs étaient toujours là en abondance. Le Danemark est saturé de design. » Caroline Robbie.

« Pour les Danois, le Design fait partie de l'ADN. » Je pense que c'est le CEO de Kvadrat, Anders Byriel qui avait prononcé cette phrase. Son message résonnait dans chacune des rencontres que nous avons eues avec les gens, qui représentaient l'élite du design. Avec l'héritage d'architecture classique, les meubles et les luminaires de gens comme Arne Jacobsen, Hans Wegner, Poul Henningsen, les Danois comprennent les connexions intrinsèques entre la valeur du design et le processus démocratique. Ils trouvent une solution à un problème. Dans cette perspective, le gouvernement danois soutien l'éducation postsecondaire pour tous les enfants. Cela permet la création d'une nouvelle génération de travailleurs experts et l'augmentation des exigences pour l'architecture nationale grâce à un processus de design compétitif qui valorise le design d'excellence dans le monde. Cela favorise aussi la création de villes vibrantes et de rythmes de vie à travers le paysage urbain, en encourageant les gens à voyager en ville en vélo ou à pied. Les diverses visites guidées nous ont montré comment les Danois conditionnent le design. Ils ajoutent une valeur aux produits qu'ils créent jusque dans le processus de fabrication et dans la vie des citoyens.» Kathy Johnston.

En faisant ce voyage, nous étions conscients du niveau général du design associé au Danemark. Comme nous l'avons vu dès les premiers jours de la semaine, le design fait partie de l'ADN des Danois. Chaque petite maison ou appartement semble avoir un luminaire iconique dans une fenêtre, témoignage d'un rite de passage. Les plus rudimentaires quincailleries avaient des objets qui étaient bien au-delà des espérances du design nord-américain. Nous avons visité l'école de Lyshonord et nous y avons vu un sens élevé de la collaboration dans la manière dont les enfants sont éduqués. Nous avons vu un seul rayon de lumière à travers une mer de lumière blanche, pour montrer aux enfants que toutes les choses ne doivent pas être pareilles. Nous avons vu ensuite les projets réalisés à l'école lors de « La semaine du design ». Après avoir posé des questions, nous avons appris que les étudiants participent à cette semaine du design pour mieux comprendre comment travailler en groupe, à travers des résolutions créatives de problèmes et en produisant des pièces uniques. Cette rumeur de l'ADN ne pourrait pas être plus vraie que maintenant.»
Laura Jones.

« Une phrase qui stimule les connexions m'a frappée. Barnabas Wetton, de la Kolding Design School, a mentionné dans sa conférence d'ouverture axée sur la notion de durabilité qu'il est important de stimuler les connexions entre les gens et le monde. Pour moi, ce tour du design était riche de connexions entre les gens et l'imagination, la culture, l'histoire, la qualité des produits, l'innovation, les espaces inspirants, les paysages urbains, la fabuleuse cuisine. Et au-delà des nombreuses découvertes danoises, il y avait des connexions avec des designers de partout au pays : d'une manière merveilleuse, le monde devient plus grand et en même temps plus intime. » Julia Lang.

« Le design est dans notre ADN. » Nous avons entendu cela plusieurs fois et en écoutant différents conférenciers. Je n'ai jamais pensé au design dans ces termes-là, ou comme étant une partie essentielle de leur identité collective, mais je crois que cela est vrai des Danois. Dans leur approche de l'architecture, leur appréciation du grand design de meuble, leur qualité sans équivalent dans la fabrication de produits, leur conception de l'éducation et leur sens de la mode, il est vrai que le design fait partie de la culture danoise. Cela n'a rien d'une affectation. C'est une chose intégrée depuis la fondation d'une idée.Il s'agit d'une approche rafraîchissante et différente du design, surtout si on la compare à cette manière nord-américaine plus souvent gouvernée par les budgets, les horaires et la valeur de l'ingénierie. » Sue Anne.

 « La chose la plus impressionnante selon moi reste la compétitivité de leurs fabricants. Ils recherchent la plus haute qualité des processus afin de livrer des produits qui ne cessent d'évoluer à des prix compétitifs, et selon des horaires acceptables pour le marché nord-américain. Leur compétitivité est inhérente au fait qu'ils offrent un produit de valeur pour l'argent investi et qu'ils produisent des designs simples, beaux et durables. Plusieurs compagnies ont mentionné qu'elles vendaient leurs produits en Chine et comment elles étaient en compétition avec leurs fabricants. Au Danemark, on peut faire des produits avec seulement 10 % de l'énergie humaine utilisée en pour le même prix. » Deborah Rutherford.

«Les Danois sont des gens gentils, enthousiastes, énergiques et chics. Ils sont fiers de créer des produits de qualité avec le plus grand style, en plus de le faire à des prix compétitifs pour le marché global. » Katherine Stone.

Membres d'industrie
Caesarstone Canada HanStone CERAGRES Hunter Doulgas Knoll Cosentino
Benjamin Moore Lauzon Milliken Krug Williams Sonoma For The Trade Patcraft
Shaw Contract Arconas IIDEX Levey Industries Interface Altex
Architex Midgley Mohawk Group
Membres de l'industrie, niveau III